Mission Gorbatchev: défi relevé

Corine Schouten, Myrna Sultan
10 novembre 2005

Glasnots oblige, quelques témoignages non censurés ont été recueillis suite à la participation organisationnelle d'ICV lors de la visite de l'ancien président russe dans la Cité de Calvin.

Ce n'est pas tous les jours que Michaël Gorbatchev nous fait l'honneur de sa présence. Le chaos créé par sa venue à Uni Mail en mai dernier n'était alors pas surprenant. Descendu à Genève pour la commémoration du vingtième anniversaire de sa première rencontre avec Ronald Reagan, l'ancien président soviétique a attiré quelques centaines de personnes à l'université.

Un problème: les écouteurs

Malgré le défi que représentait cette conférence, l'équipe d'ICVolontaire a réussi à gérer la situation avec un professionnalisme sans faille. Ayant une longue expérience dans l'accueil lors d'événements organisés par des organisations à but non lucratif, ICV ne s'est pas laissée impressionnée par la surprise qui l'attendait: Une file interminable d'étudiants, tous plus impatients les uns que les autres à l'idée de rencontrer "Gorby". Une fois les portes ouvertes, une foule compacte s'est engouffrée dans l'université, rendant la distribution d'écouteurs quasi impossible. Avec sang froid, les volontaires ont réussi à pourvoir les auditeurs du sésame linguistique tout en réussissant à calmer les malheureux s'étant vus refuser l'entrée faute de place.

"Peu importe la perfection de la planification, il existe toujours des impondé-rables avec lesquels nous devons composer," rappelle Wanda Verhagen. C'est avec le même réalisme que Wanda a pu contribuer à la création d'ICVolontaires.

Comme beaucoup de réalisations dans l'histoire de l'humanité, ICV est, elle aussi, un peu le fruit du hasard, une suite de circonstances configurant l'aboutissement d'un rêve commun. L'aventure prend ses racines lors de la Conférence Inter-nationale du Sida en 1998. Viola Krebs est chargée de recruter pas moins de 800 volontaires. Enchantés par l'expérience, de nombreux volontaires proposent de continuer d'offrir leurs services. C'est alors que Viola décide d'établir une structure permanente et de fonder une ONG. ICV était née. Wanda a pu continuer l'aventure en offrant son temps pour des tâches d'accueil lors de conférences et a occupé le poste de présidente pendant plusieurs années.

Un  mot d'ordre: l'affabilité

"Accueillir les délégués est une mission très valorisante. Nous rencontrons des personnes sympathiques et qui apprécient notre aide qui ne se limite d'ailleurs pas à la conférence elle-même. Cela nous permet de découvrir à notre tour des particularités culturelles insoupçonnables," révèle Wanda.

Selon notre hôtesse, il ne faut pas toujours se fier à l'acquiescement d'un Asiatique lorsqu'on lui donne une information. Ce dernier peut n'avoir absolument rien saisi de vos renseignements mais la politesse ou autre élan de courtoisie lui dictera de faire comme si vos propos étaient lim-pides. "En tant que femmes, nous ne devons pas soutenir le regard des Musulmans et devons nous assurer qu'ils acceptent de nous serrer la main avant de la tendre." S'il existe des attitudes parti-culières à adopter selon notre vis-à-vis, il en est une dont les hôtes ne doivent jamais se départir: l'affabilité. "Après tout, ils sont dans un environnement inconnu et il est de notre devoir de rendre leur séjour agréable," justifie Wanda.Micheline Locca, également membre pilier de l'organisation, confirme: "Nous rencontrons des gens provenant de divers horizons et qui possèdent des bagages culturels variés. Ils apportent des opportunités d'échanges inépuisables."

Au fil des années, l'équipe centrale d'accueil s'est fortement spécialisée grâce à divers mandats riches en enseignements. Informés de leur expertise, les organi-sateurs savent qu'ils peuvent compter sur cette équipe qui gère efficacement les services d'hospitalité.

Avant même le début d'une conférence, l'équipe d'ICV s'enquiert de tous les besoins des délégués, allant même au-delà des exigences ou désirs des organisateurs.

Pendant l'événement, les volontaires pourront, renseigner les participants sur la conférence, récolter les droits de participation, distribuer les badges ou confirmer la réservation des billets d'avion. Il arrive parfois que l'équipe apporte son aide lors de circonstances inusitées. C'était le cas lorsqu'un délégué peu averti n'avait que dix francs en poche pour la semaine. Ou pour en sauver un autre d'une hypothermie certaine, ce dernier n'ayant prévu aucun vêtement chaud pendant une conférence hivernale. Quelque soit le type de problème qu'ils sont appelés à résoudre, les volontaires gardent toujours à l'esprit qu'ils représentent l'image des organis-ateurs et qu'ils doivent faire de leur mieux et de la façon la plus agréable possible.

Une demande en mariage: refusée

"Il existe tout de même des limites à notre dévouement," assure Wanda. Aux demandes telles que Voulez-vous m'épouser?  nul n'est tenu. La meilleure réplique, selon notre hôtesse, serait  de leur suggérer de repartir plutôt avec une montre ou des chocolats en guise de souvenirs. 

Pour Magda, volontaire chevronnée, une conférence n'est jamais trop imposante. Ayant travaillé à l'UIT, elle connaît l'ONU et le centre de conférence CICG comme le fond de sa poche. Serviable, elle espère pouvoir un jour faire profiter son prochain de ses précieuses connaissances. Tout comme Micheline, elle aurait bien apprécié donner quelques conseils pratiques aux organisateurs de la table ronde, partie dont ICV n'avait pas le mandat, lors de la venue de Gorbatchev.  "Néanmoins, j'ai apprécié être sur place pour entendre certaines révélations méconnues du public il y a quelque vingt ans. J'ai vécu cette période et j'ai toujours trouvé que Gorby était un personnage très sympathique," avoue Magda.

Wanda, Micheline et Magda souhaiteraient toutes voir plus de grandes conférences se dérouler à Genève. ICV a eu, cette année, un grand nombre de petits événements, et des opportunités de volontariat demandant certaines compétences techniques, telles que la traduction, l'interprétariat ou encore le journalisme. Mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter: de nouveaux grands projets auront lieu bientôt. Il suffit de suivre les mises à jour sur notre site web pour en prendre connaissance.

©1998-2020 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis à jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|