Version imprimable


Formation liée au travail des enfants

Young boy carrying bricks. Image: Save the Children New Zealand.
Young boy carrying bricks. Image: Save the Children New Zealand.

Projet en bref

Date et lieu

12 - 14 janvier 2004, Genève, Suisse
Centre de Varembé

Organisateurs

Défense des enfants - International (DEI)

Détails du projet

La violation des droits des enfants est monnaie courante dans le monde entier. Le travail des enfants en tant que tel peut être considéré comme une violation de leurs droits parce qu'il peut les empêcher d'aller à l'école, de se reposer et de jouer, bref, de s'épanouir.

Défense des enfants - International (DEI) entend promouvoir et défendre le droit des enfants afin de créer une société plus juste dans laquelle ils seraient respectés et considérés comme des participants actifs. Pour ce faire, la DCI fait un travail de sensibilisation, diffuse de l'information et offre des formations ainsi que des programmes de développement des compétences. En expliquant ce qu'est un enfant et en donnant accès à des moyens permettant de diffuser de l'information, la DEI vise à réduire l'exploitation économique et à rendre les membres de la société civile plus autonomes.

La DEI a récemment rédigé un manuel de formation destiné à ses délégués travaillant sur le terrain. Une réunion était donc organisée pour familiariser ces derniers avec le manuel et pour échanger des expériences et des informations sur les activités. Les formateurs professionnels et le personnel des ONG pourraient s'inspirer de ces échanges pour former d'autres ONG ou d'autres groupes de la société civile dans le domaine du travail des enfants, notamment du point de vue de leurs droits. On espère que cette formation permettra de faciliter la diffusion de l'information concernant le travail des enfants ainsi que la formation elle-même.

Pour leur part, les ONG et les groupes qui bénéficieront de cette formation, en plus d'acquérir de nouvelles connaissances ou d'approfondir celles qu'ils ont déjà, auront des idées sur la façon d'assurer ce type de formation.

A long terme, cette formation créera un effet domino et permettra de diffuser l'information au sujet du travail des enfants et de leurs droits à différents niveaux et au sein de différents groupes de la société.

Le dernier jour de la réunion a été consacré à la révision et à l'évaluation du manuel. Les délégués en ont également profité pour faire leurs commentaires sur les deux premières journées de formation.

Possibilités de volontariat

Afin de faciliter la communication entre les délégués de la DCI, six volontaires ont offert 60 heures de leur temps à faire de l'interprétation en anglais, français et espagnol. Leur participation était essentielle puisque la formation était donnée en français et en anglais et que de nombreuses personnes ne parlaient qu'une seule langue, notamment le Président de la DCI lui-même dont la langue maternelle est l'espagnol.




©1997-2019 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis √† jour: 2019-01-28 10:52 GMT|