Version imprimable


Ugra RĂ©union d'Expert Mondial sur Multilinguisme dans le Cyberespace

Projet en bref

Date et lieu

05 - 07 juillet 2015, Khanty-Mansiysk, Russie

Organisateurs

Comité russe de l'UNESCO "Information pour tous"

DĂ©tails du projet

Aujourd’hui, de plus en plus de gens Ă  travers le monde se rendent compte que la diversitĂ© linguistique doit ĂŞtre prĂ©servĂ©e, maintenue et dĂ©veloppĂ©e. Nous assistons Ă  un intĂ©rĂŞt croissant sur ce sujet, qui est de plus en plus discutĂ© Ă  un niveau politique Ă©levĂ©. En juillet 2015, Khanty-Mansiysk a accueilli les participants de RĂ©union Mondiale d’Experts sur le Multilinguisme dans le Cyberespace Ă  Ugra, organisĂ©e durant le septième Forum International liĂ© Ă  l’Informatique (Seventh International IT Forum), cela a Ă©tĂ©  un grand succès. Elle a Ă©tĂ© organisĂ©e avec le soutien de la Commission Russe pour l’UNESCO (Commission of the Russian Federation for UNESCO) et Maaya â€“ RĂ©seau Mondial pour la DiversitĂ© Linguistique.

La diversitĂ© culturelle, qui a toujours Ă©tĂ© une source de dĂ©veloppement, dĂ©cline rapidement en raison de la globalisation et de l’urbanisation. Le cĹ“ur de la diversitĂ© culturelle se situe dans la diversitĂ© linguistique. Les langues sont devenues un instrument de domination politique et Ă©conomique ; les langues avec peu d’orateurs s’affaiblissent et sont de plus en plus marginalisĂ©es. Cette question est aussi d’actualitĂ©  pour les langues europĂ©ennes principales, les langes de la grande littĂ©rature et de la science mondiale – français, allemand, espagnol, russe, portugais, italien. Elles sont de moins en moins utilisĂ©es dans la science, la politique, la communication, le commerce, et mĂŞme dans l’éducation, et restent dans l’ombre de l’anglais. Cette question soulève inĂ©vitablement des prĂ©occupations sĂ©rieuses.

  • DĂ©velopper et promouvoir les politiques de l’UNESCO et de la Russie en matière de prĂ©servation des langues et la diversitĂ© linguistique et culturelle dans le cyberespace;
  • DĂ©velopper et promouvoir les rĂ©sultats de la troisième confĂ©rence internationale “ DiversitĂ© Linguistique et Culturelle dans le Cyberespace” (Yakutsk, 2014) et de la RĂ©union Internationale d’Experts sur l’AmĂ©lioration de l’Accès au Cyberespace Multilingue (Paris, siège de l’UNESCO, 2014).

Tout au long de son histoire, l’humanité a pu témoigner de l’émergence de certaines langues, alors que d’autres disparaissaient. Cependant, le processus d’extinction des langues s’est accéléré ces derniers temps, avec un nombre considérable de langues en danger. Selon les estimations, d’ici la fin de 21ème siècle, environ 90% des langues pourraient disparaître. Il est clair que des mesures sérieuses doivent être prises, tant au niveau national qu’international, afin de préserver la diversité linguistique et culturelle.

La rĂ©union d’experts de Khanty-Mansiysk sur les questions linguistiques est devenue un Ă©vènement central du septième Forum International liĂ© Ă  l’Informatique et a Ă©galement contribuĂ© Ă  au programme russe d’«  Information pour tous », le principal programme intergouvernemental de l’UNESCO dans le domaine de communication et d’information. Il est le seul programme au monde Ă  tenir compte des approches globaux et holistiques aux questions humanitaires cruciales pour l’avenir de la sociĂ©tĂ© de l’information – accessibilitĂ© Ă  l’information, la prĂ©servation de l’information, la maĂ®trise des mĂ©dia et de l’information, l’éthique de l’information, l’information pour le dĂ©veloppement, la prĂ©servation des langues et leur dĂ©veloppement dans le cyberespace. Au total, 42 rapports ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s.

Tous les participants à la réunion ont remarqué le haut niveau d’organisation de cet évènement marqué par des contenus riches en substance et ils ont exprimé leur gratitude aux organisateurs – le gouvernement de Khanty-Mansi et de la Région autonome d’Okrug-Urga, le Comité Russe de l’UNESCO IFAP, le Centre de Coopération Interrégional des Bibliothèques, la Commission de la Fédération Russe pour l’UNESCO, le Secrétariat de l’UNESCO et Maaya – le Réseau Mondial pour la Diversité Linguistique. Un groupe de travail a été formé pour préparer le document final de la Réunion Mondiale d’Experts, qui était composée d’Adama Samassékou, de Daniel Pimienta, de Tjeerd de Graaf, de Viola Krebs, d’Alfredo Ronchi, Evgeny Kuzmin, de Yury Chyorniy ainsi que d’autres experts.

Dans l’un des panels de la ConfĂ©rence, Viola Krebs, la directrice d’ICVolontaires, a prĂ©sentĂ© Le programme MigraLingua d’ICV, fournissant un soutien physique et virtuel pour les migrants qui ne parlent pas la langue locale dans un pays donnĂ©.




©1997-2019 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis Ă  jour: 2019-01-28 10:52 GMT|